Pour aider vos abeilles sauvages en mai

En mai les abeilles maçonnes continuent leur nidification - la population des Osmia cornuta va commencer à diminuer ; les dernières Osmia rufa femelles vont éclore quand les températures dépassent les 20°C.

Nous avons choisi de mettre les nichoirs en place, de concentrer la population de ces abeilles maçonnes pour polliniser notre jardin et/ou verger, donc nous devons exercer notre responsabilité de protection des nids.  Dès que les abeilles adultes sont parties, la seule défense que les larves ont contre les nuisibles est l'épaisseur du bouchon, les murs des tunnels et nous. C'est pour cette raison que nous allons mettre -autant que possible - les nids hors de portée des insectes (coléoptères, mouches, guêpes etc.) qui rodent autour des sites de nidification. Ils veulent profiter des stocks de nourriture qui sont à l'intérieur des tunnels  où les jeunes abeilles se développent .  Vous allez comprendre pourquoi il est possible de mettre ces nids complets à l'intérieur des bâtiments jusqu'à octobre/décembre, car pour les abeilles maçonnes du printemps, il n'y a qu'une seule génération par an - les progénitures du printemps 2018 ne vont pas sortir de leur éventuels cocons avant février ou mars en 2019.

Nos gestes en mai seront différents  selon le type de  nichoirs que nous avons installé.

  1. Chalets - si les tunnels se remplissent rapidement et vous arrivez à votre capacité maximale, le soir, faites un examen rapide des tubes toujours vides. Vérifiez si le bouchon en plastique s'est délogé côté dos du nichoir (ou s'il bouge facilement), ou si l'autocollant s'est détaché ou s'il a été grignoté, ouvert par les mâchoires d'une abeille.  Si tel est  le cas la population d'abeilles va probablement ignorer ce tunnel. Assurez-vous d'abord avec une lampe torche qu'il n'y ait pas d'abeille dedans commençant un nid puis, retirez chaque tunnel vide, recollez le bouchon ou remettez un autocollant. Pour mieux comprendre pourquoi nous retirons les tunnels détachés bouchés avant l'été, lisez la page 'la protection des tunnels bouchés' (si vous avez un accès à la Zone d'Osmiculteur).
  2. Dortoirs - si un dortoir a tous ses tunnels bouchés, retirez le nichoir de la zone de nidification.  Si tous les tunnels ne sont pas complètement bouchés, attendez jusqu'à qu'ils le soient, ou bien attendez que les dernières abeilles soient parties ( un examen la nuit avec la lampe torche va vous le dire car les abeilles gardent leurs nids ouverts) ou au plus tard fin juin.  En les  retirant vous protègerez  les nids et le bois du nichoir.  Cependant surveillez l'intégrité des bouchons, car à un moment donné, les nuisibles vont voir qu'il y a plus de nids ouverts ou en train d'être construits, et ils vont chercher à fissurer et créer les brèches dans les bouchons (voir la technique 'un peu gonflé' de la mouche sournoise). Si une abeille est toujours active, vous pouvez mettre un autocollant en papier devant les bouchons déjà complets en attendant la fin de la saison.
  3. La boue humide - quand votre population commence à prendre de l'ampleur, vous allez peut-être repérer l'endroit où les individus trouvent de la matière pour construire les cellules de leurs nids.  Il y a probablement un filon de sol argileux au soleil avec des galeries que vous pouvez élargir et exposer pour les aider dans leur travail.  Notez bien l'endroit pour le surveiller en cas de sécheresse dans les semaines qui suivent. Il suffira d'arroser l'emplacement pour rendre la terre plus facile à manipuler pour vos abeilles.
  4. Les cocons vides et non-émergés dans votre boite à cocons. Si vous ne l'avez pas encore fait, c'est le moment de faire le tri et pour mieux surveiller les cocons non-émergés (voir #4 en bas de la page d'avril).
  5. Les abeilles tapissières : si vous avez eu la chance d'en avoir dans vos tunnels, fin-mai vous pouvez commencer à les décortiquer et examiner les contenus de leurs capsules.
  6. Nichoir de l'été : si vous avez un nichoir avec des tunnels pour les abeilles de l'été (de 4 à 6mm + les tubes en carton classique de 9mm), préparez-le, et mettez-le en place.  Ceci va attirer de plus petites espèces d'abeilles maçonnes, les abeilles tapissières (ou "coupeuses de feuilles") et éventuellement, les abeilles résines.

Les abeilles sauvages, solitaires et natives