Avril – la saison des Cornues bat son plein

La nidification des Osmia cornuta va suivre son chemin - vous allez commencer à voir de plus en plus de tunnels bouchés.

  1. Retirez les premiers nids déjà bouchés : Pour optimiser l'accroissement de vos populations d'abeilles maçonnes, il serait utile de retirer les tunnels bouchés et de les mettre en sécurité hors de portée de la zone de nidification (le terrain de chasse des nuisibles)
    • Les tunnels détachés (tubes en carton ou roseaux) : après les avoir retirer un par un des Chalets quand les bouchons sont secs, transportez-les verticalement pour éviter que les larves tombent du stock de nourriture.
      Les premiers tubes en carton avec les nids retirés de la zone de nidification

      Suivez les consignes ici, et pour plus de détails consultez le manuel d'utilisation pour les tubes en carton.

    • Les Dortoirs : si tous vos tunnels sont déjà bouchés il est aussi conseillé de les mettre hors de portée des nuisibles et dans un endroit très sec, ce qui réduira la reproduction des acariens de pollen.
  2. Mi-avril : l'émergence des Osmia rufa femelles va commencer- plutôt synchronisé avec la floraison des pommiers
    Osmia rufa / bicornis (France nord) - mâle et femelle

    ...et les dernières O. cornuta femelles vont commencer à éclore.

    Osmia cornuta - mâle et femelle
  3. Les premiers nuisibles peuvent faire leur apparition : les mouches cleptoparasitaire (la "sournoise") risquent d'apparaître au bord des nichoirs venant des nids d'abeilles qui ne sont pas sur votre radar. Leurs progénitures - jusqu'à 20 par cellule d'abeille - vont concurrencer avec la larve de l'abeille en 'volant' la nourriture de cette larve. Le résultat sera que soit la larve d'abeille meure de faim (90% du temps) ou soit qu'une petite larve va faire son cocon produisant ce que j'appelle une abeille "naine".  Elle aura très peu de chance en phase adulte.
    Une très petite femelle (à gauche) victime des larves de mouches qui ont volées son stock de nourriture dans sa cellule. A droite une femelle de taille normale.

    Donc, peut-être est-ce  impossible si vous êtes bouddhiste, mais pour ceux qui ne le  sont pas, vous êtes pardonné si vous écraser ces mouches sur le bord des tunnels ou du nichoir. Ceci va encore réduire votre pourcentage de perte de votre population, et vous allez voir plus d'individus d'une taille optimale, à partir de votre deuxième année.

    Pour un projet de recherche, on m'a confié la tache d'attraper des spécimens. Notez leurs grands yeux rouges
  4. Fin avril - vérifiez bien votre boite à cocons contenant les cocons d'Osmia cornuta. Si les températures ont tenues bon pendant ce mois (plus de 15°C et très peu de pluie), les derniers cocons identifiés comme ceux des cornutas, qui n'ont pas encore éclos ne sont probablement pas viables. Roulez chaque cocon plein entre vos doigts pour voir si cela provoque une réaction,  sinon, ouvrez délicatement les deux calques de ces cocons avec des ciseaux coté "téton", pour voir ce qui s'est passé pour l'individu. Ceci va aussi vous aider à avoir une meilleure idée de la santé de la population. Ces cocons vont probablement contenir :
    • des larves ou des abeilles mortes en différentes phases de leur développement (très peu),
    • plusieurs petites larves de guêpes parasitaires qui rendent le cocon mou (voir leur maturation en Juin), ou
      Il est impérative que les guêpes parasitaires dans les cocons soient éliminées.
    • parfois, un très petit nombre d'abeilles vivantes qui n'ont pas réagi à votre toucher, n'ont pas l'énergie ou peut-être même pas l'impulse d'éclore.  Une fois libéré de leur cocon, au soleil  et/ou une fleur pleine de nectar,  peut les inciter à se nettoyer et à voler.

Brûlez ou simplement jetez le restant des débris de cocons éclos, mais faites attention de ne pas jeter les cocons pleins de Osmia rufa. Comment connaitre la différence entre les deux cocons?

Calendrier - janvier - février - mars - avril - mai

Les abeilles sauvages, solitaires et natives