Notre engagement

Ce projet dont ce site est le témoin de trois objectifs :

  1. Le repeuplement des espèces indigènes - par l'expérience que nous avons accumulée, nous pouvons réagir et intervenir, en commençant par les abeilles solitaires qui nichent hors-sol. Ceci est défini par l'activité de pose de nichoirs, de jardins accueillants et de techniques de gestion des populations (l'Osmiculture).
  2. La sensibilisation des personnes au sort des abeilles sauvages et autres pollinisateurs par la communication de certains faits concernant leur existence.
  3. La nourriture saine, locale et libre de pesticides; en montrant que la production d'une grande partie de nos aliments est dépendante de la biodiversité des pollinisateurs en bonne santé et en quantité - notre slogan est 'Si nous voulons que la nature nous aide, il faut que nous aidions la nature'.

1/ Le repeuplement : Le projet est focalisé sur les abeilles comme l'Osmia cornuta, l'Osmia rufa et potentiellement quatre à cinq autres espèces d'abeilles qui vont chercher les espaces fournis par nos nichoirs.  Quand vous achetez un abri fait par "Abris des Abeilles Sauvages" ou bien quand vous achetez l'accès à la formation d'Osmiculteur en ligne, nous vous accompagnons et nous vous guidons pour réaliser ce projet en vous expliquant leur cycle de vie, comment les aider et gérer vos populations locales.

Vous recevrez par email, trois alertes principales pour vous indiquer les points de vigilance selon les saisons. Vous aurez également accès à des informations complémentaires pour peaufiner vos connaissances.

2/ La sensibilisation : se fait par la compréhension des enjeux de l'existence des abeilles sauvages, leur cycle de vie et leur survie et le partage des faits suivants

  •  2,500+ espèces d'abeilles indigènes sont répertoriées en Europe (860 en France)
  • 90% des abeilles sont solitaires ;
  • Leur activité de pollinisation est beaucoup plus importante que celle des abeilles à miel ;
  • Elles ne sont pas agressives, préférant nous fuir ;
  • Nous devons et nous pouvons nous battre pour préserver et restaurer leurs habitats naturels ;
  • Nous pouvons tous apprendre à identifier nos abeilles natives ;
  • Nous pouvons repeupler leur nombre en créant des oasis dans nos jardins et en leur donnant des abris adaptés ;
  • Nous pouvons devenir beaucoup plus sensibles à leurs besoins en élevant des abeilles maçonnes ;
  • Les pratiques agricoles peuvent évoluer en mettant au cœur de leurs activités le travail des Abeilles Solitaires.

3/ La nourriture saine : il y a des études qui montrent que les abeilles sauvages font la plupart de la pollinisation, sans ou avec la présence des abeilles à miel domestiquées.

Avec notre compréhension et les techniques acquises, nous pouvons augmenter le rendement des fruits et des légumes dans un milieu agricole sans avoir recours aux pesticides. Nos aliments se retrouveront avec moins de toxines et nous pourrons répondre aux besoins de la chaine alimentaire, ce qui était l'objectif de l'agriculture intensives il y a 60 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *