Une grande mystère – peut-être – résolue

Quand on inspecte les tunnels mis en place pour les abeilles sauvages, nous trouvons de temps en temps des nouveaux locataires, où ce n'est pas toute de suite facile à les identifier.  Tout simplement c'est souvent car nous les voyons en phase larve ou phase cocon et nous avons l'habitude de les voir dans la nature en phase adulte - avec la forme adulte ainsi des couleurs, ailles, antennes, façon de déplacer, leur habitat etc..

(cocoons differences of cornuta dans le var - remember the bordeaux coloured cocoons)

Des mouches non-identifiées -

  • Je n'étais pas sûr de leur cycle de vie par rapport à nos abeilles mais de temps en temps je trouvais des petits cocons dans les tunnels qui produisent ces mouches. mouches-non-identifie
  • Leur présence à été une grande mystère pendant longtemps ; normalement les cocons de ce type de mouche devraient se trouver sur de la viande morte des animaux, donc qu'est-ce qu'elles faisaient parmi le débris des nids dans les tunnels d'abeilles?  La meilleur explication est que ces mouches sont la proie d'une ou plusieurs espèces d'Eumenidae (les guêpes mentionnées ci-dessus).  En phase larvé (ou asticot), ces jeunes mouches sont attrapés, anesthésié par le dard de la guêpe femelle et stocké ou empilé comme les saucisses, côte à côte dans une cellule. Normalement, l’œuf pondu par la guêpe va éclore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.