L’auteur et son parcours

Mon nom est Paul Betts. Toujours fasciné par la nature, j'ai fait mes études à Londres en biochimie et génétique. Je suis en France depuis douze ans. ...et oui, j'ai toujours un fort accent britannique*.

Paul-Bee-photo-journal-abeilles-solitaires-sauvage

Au printemps 2004 je me suis trouvé en train d'observer, de regarder des insectes qui bouchaient les trous entre les briques de la maison de mes grand-parents. Je les ai identifiés comme des abeilles solitaires (en particulier les abeilles maçonnes). Pendant toutes mes études je n'avais même pas réalisé que différentes espèces d'abeilles existaient.  J'avais fait une carrière dans d'autres domaines et dans les grandes villes, mais à cet instant de découverte, ma passion pour la biodiversité et mon esprit scientifique se sont de nouveau manifestés.

Abeille maçonne en train d'emerger
Les abeilles maçonnes cherchent les tunnels déjà existants.

Je me suis demandé s'il était possible de méthodiquement augmenter leur population - de faire comme les apiculteurs en essayant d'accroître cette population avec des nichoirs à abeilles professionnels. Depuis ce jour il y a 8 ans j'ai commencé un projet - faire un petit peu plus qu'encourager les abeilles dans mon jardin.  Donc j'ai commencé avec une simple boite d'observation pour voir si je pouvais examiner la structure interne de leurs nids.

En 2008 après des déceptions, des leçons et du succès avec mes différentes conceptions de nichoirs à abeilles (différentes structures, matériaux, dimensions et types de tunnels), j'ai finalement compris le secret,  les techniques et les stratégies nécessaires pour réussir à avoir une grande population d'abeilles maçonnes. Depuis ce printemps, où j'avais commencé avec 100 abeilles/cocons, j'ai réussi à augmenter ma population par un facteur de 25. Printemps 2013 a vu la naissance de plus de 2,500 abeilles.

L'Osmiculture - un métier essentiel pour notre avenir.

En décidant de devenir un Osmiculteur, un terme lié au fait que le nom latin de la famille d'abeilles solitaires est 'Osmia' (dont il y a 350 espèces), j'ai commencé un 'solitary bee' (abeille solitaire) blog en anglais pour parler de mes deux espèces (Osmia cornuta et Osmia rufa). Rapidement j'ai vu qu'il y avait beaucoup de personnes isolées qui essayaient de faire la même chose que moi, chacun dans son coin.  Donc j'ai créé mon propre réseau avec une page sur Facebook pour les abeilles solitaires (Campaign for Solitary Bees) -  maintenant nous en sommes à 2900 membres, et mon compte Twitter a plus de 1,400 "suiveurs".

Page Facebook pour les AbeillesLe fan page version Française à 780 membres est ici.

Grâce à mes découvertes et mes échanges avec des experts et des chercheurs sur les Abeilles Sauvages, je me suis vu proposer une invitation à devenir membre d'une Association Internationale d’Élevage d'Abeilles Sauvages nommée OBA. Son but étant de fournir aux arboriculteurs une solution alternative aux Abeilles à Miel car l’industrie fait face à des  difficultés de très grande ampleur.

Jusqu’à maintenant, le potentiel de ces espèces solitaires n’est pas bien connu en France qui se focalise sur la monoculture et les Abeilles à Miel. Fort de ce constat, j'ai décidé de mettre à disposition mes produits et mon expérience auprès des particuliers et des Arboriculteurs afin d'accroître et d'optimiser les populations d'Abeilles Sauvages. Pour se faire, je crée ma société « Abris des Abeilles Sauvages» en auto-entrepreneur sur le principe de rétablir l'équilibre de la Biodiversité à travers et grâce aux Abeilles.

Paul-B-nichoir-d-abeilles-soliare-sauvages-aticle-presse-20120
L’article mentionnant mon premier marché de Noël par Eric Botrel du Courrier Picard

L'Avenir pour l'Abeille Sauvage et Solitaire

Bon, toute cette histoire est importante. Mais ce qui compte vraiment c'est l'avenir de ces abeilles. Donc, si vous pensez que vous aimeriez avoir beaucoup plus de fruits dans votre verger et que vous voudriez devenir un Osmiculteur, ou que vous avez des abeilles maçonnes désespérées qui bloquent les trous d'aération de vos fenêtres, allez voir mes produits de nichoirs à abeilles pour comprendre... l'offre est très simple - surtout l'accompagnement avec les techniques et les secrets de mon succès que je partagerai avec vous dans la Zone d'Osmiculteur. Nichoirs à abeilles solitaire : Chalet et DortoirPeut-être  aimeriez-vous juste être plus sensible aux abeilles sauvages et solitaires de votre jardin, de votre communauté, ou juste être mieux informé. Dans ce cas souscrivez à la newsletter.

Finalement si vous êtes un arboriculteur intéressé par le potentiel des abeilles sauvages et vous voulez assurer la pollinisation de vos fruits, contactez-moi directement.

Paul.

* ...et je dois remercier mes "elfes de traduction" (N.B, Alex et D.R.) qui m'ont aidé à corriger et reformuler mon français pour ces 35+ pages de ce site. C'est grâce à leur disponibilité et générosité, que je suis capable de répondre à des questions et à des commentaires de personnes qui dialoguent avec moi sur le sujet.